TOC: le yoga pour s’en sortir tout seul?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir en quoi le yoga peut aider à soigner ses TOC et à s’en sortir seul. Ce besoin inlassable de répéter certains gestes, désigné sous le terme de TOC ou troubles obsessionnels compulsifs, est la conséquence d’une très grande angoisse.

Le yoga est connu pour ses effets anti-stress. Il constitue à ce titre une solution pour soigner seul ses obsessions.

TOC : le yoga pour se soigner et sen sortir seul ?

Faire du yoga pour ne plus avoir de TOC

Souffrir de TOC revient à pratiquer des rituels dans le seul but de se rassurer. Ne pas les effectuer donne la sensation d’être exposée à un grave péril imminent. Les TOC sont donc un trouble anxieux qui s’exprime à travers ces gestes répétitifs.

Le yoga est une discipline efficace pour se détendre et trouver l’apaisement.

D’un point de vue physique, le yoga sollicite et étire tous les muscles. Un moyen de prendre conscience des sensations réelles ressenties dans chaque partie du corps et de faire la part des choses avec les effets supposés.

D’un point de vue psychique, le yoga demande de concentrer son attention, notamment sur la respiration. Cette concentration vient diminuer l’intensité du stress et empêche de s’appesantir sur ses angoisses.

Les gestes compulsifs que sont les TOC deviennent moins prioritaires. Au fur et à mesure que le yoga est pratiqué, le besoin de les effectuer devient peu à peu moins intense, moins urgent.

Des cours de yoga sont dispensés par des professionnels. C’est l’idéal pour découvrir la discipline, apprendre les postures et les bons gestes pour ne pas se blesser.

Une fois maîtrisée, les postures peuvent aussi être pratiquées en toute autonomie. Le yoga est une solution pour soigner seul ses TOC.

Bien respirer pour soigner ses troubles du comportement

Le yoga fait beaucoup travailler le souffle, indispensable pour réaliser et tenir les postures. Il permet de bien oxygéner l’organisme pendant les enchaînements.

Le yoga permet d’apprendre à utiliser son souffle pour gérer son angoisse. Cette technique s’étend en dehors du yoga, pour contrôler ses TOC et lutter contre les pulsions.

Car bien respirer permet de se détendre. Un souffle avec un rythme régulier assure un massage permanent de l’organisme, plus enclin à résister au stress. Dans ces conditions, l’importance prise par les TOC s’amoindrie puis disparaît.

Mais les personnes qui souffrent de TOC ont rarement un souffle normalisé. Sous l’effet de l’angoisse, leur diaphragme s’est bloqué et la respiration s’est déréglée. Ne profitant plus de ce massage respiratoire, l’angoisse a gagné en ampleur, jusqu’à l’apparition des TOC.

Être atteint de TOC rend profitable le fait de travailler son souffle. La pratique du yoga n’en sera que facilitée et les effets sur l’angoisse plus rapides.

Pour réussir à libérer son diaphragme et retrouver une respiration normalisée, il est possible de solliciter l’accompagnement d’un coach en respiration et yoga thérapeute.

Il est le plus à même de délivrer de précieux conseils et des exercices adaptés pour régler son souffle et vaincre ses TOC. L’accompagnement se fait à distance, par un travail personnel associé à une grande motivation.


Lisez aussi:

Rumination mentale : comment éliminer ses pensées anxiogènes ?

TOC de vérification ou autres : la solution hypnose ?