TOC : la méditation pour s’en débarrasser ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir en quoi la méditation permet de se débarrasser des TOC. Ce trouble anxieux est extrêmement perturbant au quotidien, puisqu’il se manifeste par un besoin irrépressible de réaliser des gestes répétitifs, des rituels.

La méditation est une solution contre les TOC.

TOC : la méditation pour sen débarrasser ?

Méditer pour guérir ses troubles du comportement

Les TOC sont l’expression d’une très grande angoisse. Plus précisément, de la peur d’un grand danger imminent, qui inconsciemment serait évité grâce à un rituel.

Ces gestes répétitifs répondent à des pulsions difficiles à contrôler. Toutefois, guérir un TOC reste possible, notamment grâce à la méditation.

La méditation se fait dans un environnement agréable et calme, qui est propice à la détente. C’est important pour réussir à méditer. Car il s’agit de trouver l’apaisement, de faire refluer ses angoisses, même les plus profondes.

La méditation s’attache à ancrer dans l’instant présent, ce qui fait défaut aux personnes qui souffrent de TOC. En effet, les TOC naissent souvent en raison d’un choc émotionnel ou d’un traumatisme du passé, parfois relayé dans l’inconscient.

La personne qui souffre de TOC vit dans la peur de revivre un tel événement, et ses pulsions visent à contrôler au maximum son futur. Or par définition, celui-ci est incertain, ce qui rend cette lutte vaine et fait perdurer les TOC, qui peuvent même gagner en intensité.

La méditation coupe court à tout cela en se focalisant sur l’instant présent.

Méditer s’accompagne d’un certain lâcher-prise. Les pensées sont acceptées telles quelles sont, libres d’aller et venir. Aussi, dans un premier temps, les angoisses remontent à la surface assez rapidement.

Mais ce tumulte s’apaise de lui-même rapidement, perd en puissance et en intensité. Il devient possible de relativiser puis d’atteindre le bien-être, de se débarrasser de ses angoisses et de ses TOC.

Bien respirer en méditant pour se débarasser des TOC

La méditation est donc une solution efficace pour surmonter ses TOC. Pour atteindre de tels résultats, elle s’appuie pour beaucoup sur la respiration.

Le souffle joue en effet un grand rôle dans la méditation. C’est sur lui que l’attention se focalise dans un premier temps. Il s’agit de visualiser les inspirations et les expirations, ce qui aide à laisser voguer ensuite son esprit et d’accueillir les pensées.

La respiration est aussi un moyen d’atteindre la détente recherchée par la méditation. Lorsqu’elle suit un rythme régulier, la respiration détend l’organisme de l’intérieur à la façon d’un doux massage. Toutefois, cela n’est vrai que lorsque la respiration est normalisée.

Les personnes sujettes aux TOC ont le diaphragme tendu, ce qui les empêche de profiter de ce bien-être naturel. Car le diaphragme accueille l’angoisse et les chocs émotionnels pour protéger le reste de l’organisme, et finit par en subir les conséquences.

Le souffle se dérègle, et l’angoisse gagne du terrain, jusqu’à se manifester par ces rituels compulsifs.

Libérer son diaphragme soulage cette tension interne et permet de méditer plus facilement, dans l’objectif de ne plus avoir de TOC. Cela reste possible quelque soit l’intensité du trouble anxieux ressenti.

Pour entamer cette démarche libératrice, des coachs en respiration proposent leurs compétences. Ils délivrent des conseils et des exercices adaptés pour normaliser sa respiration, en ressentir les bienfaits et guérir ses TOC en réussissant à méditer.


Lisez aussi:

TOC gay : comment vaincre la peur d’être homosexuel ?

Témoignage TOC (histoire surprenante)